Le guide de votre bien-être à domicile

Actualités

Télémédecine : une méthode acquise par les Français

Publiés le 17 octobre 2013, les résultats du sondage BVA pour la fédération d’entreprises Syntec Numérique ont révélé que 80% des Français sont pour l’échange virtuel avec les professionnels de la santé. Au lieu de l’habituel rendez-vous chez le médecin traitant, ils préfèrent de loin une consultation via téléphone ou Internet pour parler des infections superficielles ou des maladies chroniques.

La télémédecine dans toutes les situations

Grâce à la méthode des quotas, l’enquête réalisée les 3 et 4 octobre derniers a permis de contacter par Internet quelques 1 021 personnes âgées de plus de 15 ans. Parmi elles, 80% trouvent que les SMS, les mails et Internet sont de meilleurs moyens de communiquer avec le médecin. Pour 83% des participants au sondage, la télémédecine est efficace en cas de maladie chronique. Chez 82% d’entre eux, l’échange virtuel est possible en cas de suivi postopératoire tandis que 76% envisagent une relation régulière avec le docteur pour parler des troubles bénins qui n’ont pas besoin d’examen approfondi.

Le point de vue des personnes âgées

Depuis l’arrivée des modèles de téléphone senior, les aînés sont au courant des dernières technologies et n’ont aucun mal à naviguer sur Internet. Chez les plus de 65 ans, 78% sont attirés par la télémédecine alors que le taux n’atteint que les 74% chez les jeunes de 25 à 34 ans.

Le Dossier Médical Personnel

Depuis 2004, les autorités sanitaires ont mis en place le DMP, un dossier médical personnel qui permet de rassembler toutes les données médicales du patient dans un dossier électronique. Conçu pour faciliter la communication entre les médecins et limiter le nombre d’examens répétés, le DMP a du mal à fonctionner et la ministre de la santé, Marisol Touraine, compte sur une nouvelle stratégie nationale de santé pour le promouvoir.